Arlésienne·Récit

L’essentiel – Vanessa Maniez – L’Arlésienne

une-lessentiel

Résumé :

Quoi de pire que de voir son fiancé rompre avec soi ? Perdre, de surcroît, sa chienne favorite. Lorsque cet événement dramatique survient, c’en est trop pour la jeune femme. Contrairement à d’autres, elle ne parvient à y faire face. Alors, Marie perd pied… et sombre dans l’abyme.
Lorsqu’elle se réveille, Marie a été internée à l’hôpital psychiatrique de Lorient. Pour ses médecins, son mal va au-delà de la simple rupture amoureuse. Un traumatisme d’enfance a ressurgi – à moins qu’il n’ait toujours été présent, mais enfoui ?. Un traumatisme d’enfance, de ceux qui ne s’expriment pas.
« Parle, Marie. Existe ! »
La jeune patiente va devoir engager un long combat. Mais contre qui ? Contre un fantôme du passé, ou contre ceux qu’elle aime ? Cependant, malgré le mal qu’ont pu nous faire les autres, il semblerait que notre meilleur bourreau soit nous-même. Marie devra s’en sortir seule.
« Que puis-je faire d’autre pour ma fille ? demandait sa mère en signant les papiers d’admission. »
« Rien, Madame. Vous avez fait l’essentiel. »
Un récit grandiose, qui explore avec romantisme et pudeur les tréfonds de l’âme d’une femme déchiquetée par la vie.

Mon avis :

Merci à l’Arlésienne éditions pour ce service presse et pour leur confiance.

Âmes sensibles attention, quelques lignes sont assez difficile pour le coeur et l’esprit.

Un énorme coup de ❤ pour ce récit. L’auteure a une écriture souple ce qui facilite la lecture surtout face à ce récit difficile à certains moments. (inceste) La dureté des mots qui est présente s’accorde bien avec le comportement de ses parents.

Elle décrit à la perfection la descente aux enfers de cette jeune femme « Marie ». En effet, elle se retrouve de l’autre côté de la barrière, dans une chambre froide et stérile d’une clinique psychiatrique, comme elle l’évoque si bien au fil des pages. Marie est une âme torturée par son passé, par des actes qu’une enfant ne devrait jamais vivre. Sa vie de femme en est touchée, elle essaye tant bien que mal à se reconstruire après deux pertes importantes qui ne lui permettent pas de remonter la tête hors de l’eau.

Je suis passée par toutes les émotions possibles et imaginables avec ce récit. C’était une immersion totale dans les pensées les plus noires et les plus crues d’une femme. Un grand plongeon dans l’univers psychiatrique vu par le patient et non la société ou l’équipe médicale.

Un récit que je recommande à 1000 % !!

Note : 5/5 ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s