Interview

Frédérique Pinson

Couv_Princeebook

Tout d’abord un grand merci à Frédérique pour le temps qu’elle a consacré à répondre aux questions, je vous laisse la découvrir un petit peu…

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots (ou plus )

Frédérique dit Fred, la quarantaine effleurée. Scribouillarde ou écrit en vain, peinturlureuse de rêves et de couleurs. Touche à tout, hyper active, ex décoratrice, ex manager dans la grande distribution, ex créatrice de bijoux, vendeuse dans une enseigne de Libraire.

Combien de livres au total avez vous écrit ? Publiés ?

J’ai écrit 3 livres et a eu l’énorme chance d’avoir été publiée pour les 3 ! Le premier était : Maia Luna-Sort Céleri (editions Baudelaire) le second : Maia Luna -le grimoire des Anciens (éditions Corinne Ozenne Editions), le Dernier : Il était des fois… un Prince charmant ( éditions Corinne Ozenne Editions) Les deux premiers étaient une saga fantaisy sur les tribulations d’une sorcière bien dans ses baskets et de ses compagnons. Le dernier est plus actuel décrivant avec humour et dérision ce que tout le monde peut rencontrer et vivre au cours de sa vie amoureuse.

Y a t’il quelque chose (musique, livres, auteurs, peinture…) qui vous donne de l’inspiration ?

Tout ! Je regarde vivre les gens, je les écoute. J’observe… La musique pour détendre est celtique, c’est elle qui va me porter pour certains écrits. L’auteur qui m’a vraiment donné envie d’écrire est Nicole de Buron, j’ai dévoré tous ses livres. Une écriture fantastique, vivante et souriante. Je m’étais toujours dit que si un jour je me mettais vraiment à écrire, je ferais comme elle. Dédramatiser les situations pour en faire des aventures cocasses, donner le sourire aux lecteurs.

Comment vous est venu cette idée d’écrire un roman ?

J’écris depuis gamine tout et n’importe quoi, des listes (beaucoup), des poèmes, des nouvelles. Je me suis inscrite dans un cercle d’écriture sur internet, ou l’on écrivait des nouvelles, des cadavres exquis. Un des auteurs m’a poussé à créer un personnage et à le faire vivre. J’ai donc commencé par les histoires de Maïa Luna ou un blog lui était décerné. Puis les lecteurs m’ont poussé à l’éditer. Ce que j’ai fait…. Du coup, j’ai embrayé avec le tome 2 dans l’année qui suivait (mieux rédigé, mieux préparé, tout en mieux). Puis deux ans, après, le personnage de Gwendoline est né, pour Il était des fois, un Prince Charmant. Je m’amuse beaucoup en écrivant, grossissant les traits des personnages. Il faut que ça me fasse rire. En général je sélectionne 5/6 personnes dans mes contacts, de tout âge, de tout milieu à qui j’envoie les premiers chapitres et j’attends leur retour. C’est quand ils me disent : « j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai aimé » que je fonce !

Dans les deux romans que j’ai lu (Le grimoire des anciens et Il était des fois le prince charmant) l’héroïne a un caractère bien trempé, d’où vient ce caractère ?

Heu…. Je dois vraiment le dire ? Elles tiennent, je crois de moi et de mon tempérament. Frondeur, décideur. Un brin brise-fer et pas trop diplomate. Elles sont un peu mon double, et ont surtout la chance de pouvoir tout dire, sans filtre, alors que moi je suis obligée de me tempérer.

Avez vous le projet d’écrire un nouveau roman ? Si oui : de quoi parlera t’il (fantastique, romance…)

J’en ai deux en cours ! Mais toujours sur le ton de l’humour. Top secret !! J’aime le fantastique, mais je me suis aperçue au fil des années, que cela me cantonnait qu’aux lecteurs de Fantaisy. Hors, je voudrais pouvoir toucher un peu tous les styles de lecteurs… Et pourquoi pas un policier ??

Quel genre d’auteure êtes-vous ?

Du genre ordonné (dans mes rêves!!), j’essaye de construire chapitres après chapitres, avec bien entendu des notes dans tous les sens. C’est durant les corrections qu’arrive le Dawa, du grand n’importe quoi. Il y a tellement de relectures, de corrections petit bout par petit bout, qu’en fait à la fin je suis presque dégoutée du livre. Advienne que pourra. Je n’ai relu : Il était des fois un Prince charmant que cette année et encore que certains chapitres…. Pour prendre des notes !!

Quelles sont vos passions en dehors de l’écriture ?

La VIE!! Je suis une boulimique de la vie, des AMIS, de ma tribu, des éclats de rire, des bons moments qui tiennent chaud durant les mauvais. La peinture, la LECTURE surtout, la bouffe, le vin, le CHOCOLAT et aussi l’OCEAN… Je suis une passionnée de la vie.

Quel est votre moment préféré pour écrire et pourquoi ?

Je n’ai pas vraiment de moment, il fut un temps c’était la nuit, après le matin au réveil. Ou en journée, c’est quand à force de réfléchir, je tiens un truc… ça peut me prendre au milieu d’une douche, comme d’un repas. On peut être en train de me parler que je suis mentalement en train de prendre des notes, de trouver un filon… Et comme dans ses moments là, je n’ai rien sous la main pour l’écrire. Forcément j’oublie, donc j’enrage, donc je boude… d’où les notes, les listes, les post-it…

Comment vous sont venu les noms des personnages dans le grimoire des anciens ?

Maïa Luna est un nom composé, Maïa en général veut dire terre mère, Luna la lune. Je trouvais que c’était idéal pour une sorcière. Jack Rackam est le pirate du livre et l’ami qui m’avait poussé à écrire, à créer le blog de Sort-Céleri, c’est avec lui que j’écrivais quelques nouvelles à 4 mains. Ryan : était l’amant celtique (donc pas de souci…) Philibert un copain déjanté dont j’ai modifié le prénom..

Comment s’est passé la remise de votre manuscrit à la maison d’éditions?

Ma foi très bien !! J’ai rencontré Walter et Corinne sur un salon du livre, on était côte à côte, la mayonnaise a prit rapidement sur le ton de l’humour. Ils ont lu le Tome 1 de Maia Luna et avait aimé, quand je leur ai présenté le tome 2, ils ont dit : ACTION, et pour ‘Il était des fois un Prince Charmant », je crois bien que Corinne n’attendait que ça. C’est très familial, très cosy. Il faut batailler sec pour faire connaître son livre, mais ce côté cocon me convient parfaitement. Je sais que je ne serais jamais « reconnue » à un grand niveau, mais qu’est ce que je m’amuse, et c’est le plus important.

Si vous étiez un livre, un film se serait …

Livre : Le cheval d’orgueil (la mémoire d’un terre d’ancêtre)

Un Film : Adèle blanc-sec (elle aurait pû être ma petite soeur !!)

Merci ❤

Je vous met en lien mes chroniques sur les deux romans de Frédérique.

Le grimoire des anciens : https://lililapetiteplume.wordpress.com/2015/11/22/le-grimoire-des-anciens-frederique-pinson-corinne-ozenne-editions/

Il était des fois le prince charmant : https://lililapetiteplume.wordpress.com/2015/10/29/il-etait-une-des-fois-le-prince-charmant-frederique-pinson-corinne-ozenne-editions/

Le site de la maison d’éditions : http://www.coeditions.fr/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s